the_baseballs_strike_album_cover1

 

Parlons un peu musique aujourd'hui, sans forcément sombrer dans la pop outrageusement commerciale que j'affectionne tant, pour se plonger du côté d'un groupe plutôt old school d'allemands. The Baseballs. Je dis plutôt old school comme si je parlais d'un bon vieux Mario sur Nintendo 8 bits, parce que ces trois jeunes messieurs s'amusent à reprendre des titres actuels pour les remixer façon Rockabilly. ET ça, ça me rappel ma jeunesse, quand j'écoutais les Forbans ou les Vagabonds, qui mériteraient tous un numéro spécial de "Que sont ils devenus ?" (parce que je me demande si ils continuent à faire des acrobaties avec leurs instruments, ces sacrés Vagabonds...).

Enfin bon revenons en à The Baseballs. Ils ont commencé à sévir sur quelques chansons assez sympathiques du répertoire pop actuel, comment "Umbrella", "Bleeding Love", "Don't cha" ou "Hot'n'Cold". Il y a bien un de ces titres là que vous devez vaguement connaître, au moins. Bon ils continuent d'élargir leur répertoire de reprises pendant leurs concerts. Ils ont tenté de reprendre "Poker Face" mais je suis vachement moins convaincu. Enfin, il faut admettre que tenter d'écouter ce genre de revisite sur une vidéo youtube filmé avec un Nokia 3110 part un drogué en état de manque n'est pas terrible d'un point de vue visuel... mais l'audio est tout autant touché par des cris, beuglements et autres pollutions sonores.

 

Je vous jure, franchement, quel idée ont les gens de faire autant de bruit pendant un concert hein ! Le tout en sautillant dans tout les sens, sans aucun sens de la chorégraphie et avec une absence flagrante de synchronisation. Je vous jure, franchement, quel manque de savoir vivre... ah lalalala...

Petit jeu bonus:
Si vous avez compris la référence dans le titre, vous êtes une saleté de gros geek.